Le principe d’aération forcée consiste à booster l’oxygénation en injectant de l’air, donc de l’oxygène, au sein du massif filtrant par l’un ou l’autre des dispositifs mis au point et déposés par les constructeurs spécialisés.

Objectifs : améliorer la qualité en sortie et/ou réduire les surfaces de filtration ; étendre le territoire du procédé du côté des milieux récepteurs sensibles et des sites exigus.

Plusieurs dizaines d’applications aux Etats-Unis et au Royaume Uni et quelques-unes en France : stations d’épuration communales de Tarcenay dans le Doubs (1400 EH), Roumens en Haute-Garonne (830 Eh), Vaux-Rouillac en Charente, etc.