Le Duché d’Uzès

Mobilisation et raccordement d’une nouvelle ressource en eau potable pour la ville d’Uzès dans le Gard

Mise en service en 2010

L’alimentation en eau de Nemausus

Evêché du 5ème au 19ème siècle, comté en 1486, premier duché de France depuis 1565 (par la préséance du duc d’Uzès sur ses pairs à la cour de France), chef-lieu de l’Uzège depuis l’Ancien Régime et de la communauté de communes du Pays d’Uzès depuis 2013, la belle ville d’Uzès fut l’une des toute premières, en 1965, à organiser son avenir sous le régime des secteurs sauvegardés. Elle est aujourd’hui l’une des grandes destinations touristiques et patrimoniales du Gard, après une attraction qui lui doit tout, le Pont du Gard. Car le Pont n’est qu’un des ouvrages de l’aqueduc construit au premier siècle de notre ère pour amener à Nemausus les eaux captées à… Uzès. … Les autochtones ont récupéré la source à l’abandon de l’aqueduc au 6ème siècle et la boivent toujours, quinze siècles plus tard…

LA SAVEUR DE L’EAU POTABLE
Tous les gouts étant dans la nature, il n’y a pas de critère permettant de classer les eaux par saveur. Autant d’avis que de buveurs pour l’eau d’une fontaine, et les eaux les plus modifiées ne sont pas les moins appréciées. Cependant, le gout et les effets sur la santé dépendent largement, parmi d’autres, d’un paramètre tout à fait mesurable : la dureté. …

Une nouvelle ressource

… La commune s’est mise en quête d’une ressource alternative … Son hydrogéologue a identifié un aquifère profond, indépendant de celui de Fontaine d’Eure, au lieu-dit Les Fouzes sur son territoire et celui de Saint-Quentin, haut-lieu de la poterie gardoise. Et les premiers essais ont révélé à la fois l’excellente qualité et le fort potentiel de la nappe, de l’ordre de 400 m3/heure ou 8000 m3/jour, proche des prévisions de consommation de la ville à l’horizon 2050. …

Acheter les "histoires d'eau"

Commande en ligne chez l'éditeur